Quelle Réglementation pour les Rehausseurs Auto ?

Venez découvrir notre sélection des meilleurs rehausseur auto. Nous avons réalisé un comparatif et un guide d’achat pour vous aidez dans votre choix.

« Au cours d’un choc à 50 km/h, la poussée est telle, qu’un enfant de 20 kg se transforme en un projectile d’une demi-tonne s’il n’est pas maintenu par un siège de sécurité adapté ».

Cette phrase est inscrite sur le site de la sécurité routière et fait réfléchir sur le fait de transporter son enfant en voiture. C’est pourquoi nous ne pouvons en aucun cas occulter le rehausseur auto pour enfant.

Cet accessoire est si important qu’il existe une réglementation spéciale qui rende son utilisation obligatoire. Dans cet article, après vous avoir expliqué l’utilité du rehausseur auto, nous vous informerons de la réglementation en vigueur le concernant.

Quelle Réglementation pour les Rehausseurs Auto

Pourquoi un Rehausseur Auto Enfant est-il Indispensable ?

La réponse semble évidente : parce que votre enfant est la prunelle de vos yeux. De plus, même si vous roulez à une vitesse réduite de 50km/h, si vous avez un accident de voiture et que votre enfant n’est pas attaché, il court les mêmes risques que s’il tombait du quatrième étage. Or nous savons tous qu’il est impossible d’attacher un enfant avec une ceinture pour adulte.

C’est pour cela qu’un rehausseur auto pour enfant est indispensable. Il se choisit en fonction de l’âge de la taille et de la morphologie de l’enfant. Il est de ce fait, convenable à votre enfant et vous pourrez ainsi l’attacher solidement.

Plus qu’une décision responsable, le rehausseur auto est une obligation et son utilisation est régie par la loi. Que dit-elle ?

à Voir aussi : Test et Avis Siège Auto Monsieur Bébé

Que Dit la Loi sur les Rehausseurs Auto ?

En Europe, deux normes régissent la fabrication des sièges autos.

  • La norme R44 qui répartit les sièges en cinq groupes en fonction du poids de l’enfant. La répartition se fait comme suit :
  • Groupe 0 : de la naissance à 10 kg ou jusqu’à 70 cm
  • Groupe 0+ : de la naissance à 13 kg ou jusqu’à 80 cm
  • Groupe 1 : de 9 à 18 kg ou jusqu’à 1 mètre
  • Groupe 2 : de 15 à 25 kg ou jusqu’à 1m50
  • Groupe 3 : de 22 à 36 kg ou jusqu’à 1m50

Les sièges des groupes 0 et 0+ s’installent à l’arrière du véhicule de façon que le bébé fasse dos à la route.

Cette norme sera progressivement remplacée par le règlement R129 entré en vigueur en juillet 2013. Cette dernière tend à généraliser l’utilisation du système Isofix et allonge la période légale d’installation de l’enfant dos à la route.

Ainsi, l’enfant devra désormais être installé dos à la route jusqu’à ce qu’il ait 15 mois au lieu de 6. La norme R129 impose également un essai dynamique qui prouve la résistance du rehausseur en cas de choc latéral.

Cette mesure offre la garantie que les sièges homologués selon cette norme (Isofix) soient beaucoup plus sûrs.

Depuis février 2011, la norme Isofix est obligatoire en France sur toutes les voitures neuves. Les sièges destinés aux enfants du groupe 0, 0+ et 1, possèdent trois points d’ancrage que l’on fixe entre la banquette du véhicule et le siège proprement dit. Vous n’aurez donc plus besoin d’utiliser la ceinture de sécurité du véhicule.

En plus de respecter ses règles lors du choix du rehausseur auto de votre enfant, le fait de ne pas en utiliser vous expose à des sanctions.

Si vous vous faites verbaliser pour défaut de port de ceinture pour un passager mineur ou pour défaut de siège adapté, l’amende sera de 135 euros.

Deux normes cohabitent pour le moment en ce qui concerne la réglementation pour les rehausseurs auto : la norme R44 et la norme Isofix. Cette dernière est appelée à remplacer progressivement la première.

La présence d’un rehausseur à bord de votre véhicule est la manière la plus sure de protéger votre enfant en cas de choc. Le slogan d’une certaine marque est : attaché à la vie ! Pensez-y !

à Voir aussi : Test et Avis Rehausseur Auto SPARCO

réhausseur